Natalie-Enright-Jerger_innovators

Permettre aux réseaux de puces électroniques de communiquer plus efficacement

Comptant parmi les plus grands chercheurs en architecture informatique de sa génération, Natalie Enright Jerger est professeure agrégée au département de génie électrique et informatique Edward S. Rogers de la University of Toronto. Elle a obtenu une bourse de recherche Sloan pour ses travaux déterminants visant à trouver comment permettre aux réseaux de puces des microprocesseurs de communiquer plus efficacement. À mesure qu’augmentent la taille et la complexité des systèmes informatiques ainsi que le nombre de processeurs présents sur une même puce, la communication entre ces processeurs devient l’un des principaux obstacles au progrès.

Les travaux de Mme Enright Jerger visent principalement à relever trois défis : améliorer les communications entre les cœurs, les antémémoires et la mémoire; alléger les protocoles de mise en antémémoire; et améliorer la programmation parallèle.

Titulaire d’un baccalauréat ès sciences de l’Université Purdue, Indiana, ainsi que d’un doctorat en architecture informatique de l’Université du Wisconsin, à Madison, Mme Enright Jerger s’est jointe à la University of Toronto en 2009. Récipiendaire en 2012 d’une Bourse de nouveau chercheur du ministère de la Recherche et de l’Innovation de l’Ontario, elle a obtenu en 2014 la Médaille du génie, catégorie Jeunes ingénieurs, de l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario pour ses réalisations exceptionnelles dans son domaine.

En savoir plus sur les bourses de recherche Sloan (en anglais)

* Natalie Enright Jerger est l’une des 24 lauréats d’importants prix internationaux en recherche en 2015 figurant dans la brochure Reconnaissance internationale de l’excellence canadienne : Célébrer les nouveaux lauréats de prix internationaux importants en recherche

Universités Canada