La rentrée de 2016: Former la promotion du cent cinquantenaire de la Confédération pour le marché du travail

9 août 2016
Nouvelles

OTTAWA – Au cours des prochaines semaines, plus de un million d’étudiants au premier cycle arriveront sur les campus canadiens. Près de 300 000 d’entre eux obtiendront leur diplôme et intégreront le marché du travail en 2017, année du 150e anniversaire de la Confédération. Des méthodes d’apprentissage novatrices les prépareront à intégrer le marché du travail dès la fin de leurs études.

Universités Canada se fait un plaisir d’offrir aux médias des données utiles et des possibilités d’entrevue en lien avec la rentrée des classes. Découvrez comment les universités forment des diplômés prêts pour le marché du travail, contribuent aux efforts de réconciliation, et permettent aux étudiants d’acquérir l’expérience internationale recherchée par les employeurs.

Voici quelques points d’intérêt :

  • Entre mars 2008 et mars 2016, 1 416 600 nouveaux emplois ont été créés pour les diplômés des universités. Comparativement, au cours de la même période, 526 600 emplois ont été créés pour les diplômés des collèges et des écoles de métiers. (Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2008-2016.)
  • Plus de 80 pour cent des responsables canadiens de l’embauche croient que la compréhension interculturelle et la connaissance d’un marché étranger sont des atouts concurrentiels pour leur entreprise. Près de 90 pour cent des diplômés qui ont étudié à l’étranger conviennent que l’ouverture sur le monde que leur expérience leur a apportée a contribué à leurs réalisations professionnelles. (Sources : Sondage auprès des employeurs de Léger Marketing pour Universités Canada, 2014; et Bureau canadien de l’éducation internationale, Un monde à apprendre : Les étudiants postsecondaires canadiens et l’expérience des études à l’étranger, 2014.)
  • Les revenus des diplômés en sciences humaines augmentent de façon régulière au début de leur carrière, parfois même de plus de 70 pour cent sur une période de huit ans, un taux d’augmentation semblable à celui des salaires des diplômés en science et en génie.
    (Source : Initiative de recherche sur les politiques de l’éducation, Barista ou mieux? Où un diplôme collégial ou universitaire vous mènera-t-il?, 2016.)
  • Les universités canadiennes offrent 233 programmes au premier cycle et 62 programmes aux cycles supérieurs portant sur des questions d’intérêt autochtone ou conçus spécialement pour les étudiants autochtones. C’est 33 pour cent de plus qu’en 2013.
    (Source : Universités Canada, Enquête auprès des membres, 2015.)
  • Quatre-vingt-six pour cent des universités offrent du soutien ciblé pour répondre aux besoins particuliers des étudiants autochtones. (Source : Universités Canada, Enquête auprès des membres, 2015.)

D’autres faits et chiffres

 Possibilités d’entrevues :

Le président-directeur général d’Universités Canada, Paul Davidson, accordera des entrevues aux médias au sujet des possibilités offertes aux étudiants qui fréquenteront les universités cet automne et des expériences qu’ils s’apprêtent à vivre.

Catégorie :  Coop et stages, Éducation des Autochtones, Études à l’étranger, International, Recherche et innovation

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personnes-ressources :
Helen Murphy
Directrice, Communications
Universités Canada
hmurphy@univcan.ca
Tél. : 613 563-3961, poste 238
Cell. : 613 608-8749

Brenna Baggs
Gestionnaire des communications
Universités Canada
bbaggs@univcan.ca
Tél. :  613 563-3961, poste 255

← Précédent
Réduire les inégalités entre les sexes dans les universités canadiennes
Prochain →
Les universités canadiennes porteuses d’optimisme dans un monde en conflit et en crise

Nouvelles connexes

Universités Canada