Les étudiants ont besoin de données pertinentes pour choisir leur formation postsecondaire

7 décembre 2015
Nouvelles

La lettre d’opinion suivante a été publié par la magazine Maclean’s le 11 décembre 2015 en réponse à l’article intitulé « Why colleges are increasingly being seen as the smart choice » publié en ligne le 30 novembre 2015.

Par Paul Davidson, président-directeur général d’Universités Canada

Au rédacteur en chef,

Les étudiants d’aujourd’hui ont besoin de données pertinentes pour prendre des décisions éclairées par rapport à leurs études et à leurs choix de carrière. Malheureusement, au lieu d’offrir des données, Carolyn Abraham s’est contentée de répéter des mythes dépassés dans l’article du 1er décembre intitulé « Why colleges are increasingly being seen as the smart choice » (Pourquoi les collèges sont de plus en plus perçus comme un choix intelligent), et elle est complètement passée à côté de la réalité, à savoir que le Canada a besoin de tous les types de compétences, de savoirs et de diplômés pour atteindre son plein potentiel économique et social.

Voici la situation : 92 pour cent des Canadiens affirment que le gouvernement devrait investir dans les collèges, les collèges polytechniques et les universités – et non pas choisir parmi ces établissements. Si l’auteure avait voulu transmettre des données actuelles au lieu de vieux stéréotypes sur les perspectives d’emploi, elle aurait pu mentionner que, entre juin 2008 et juin 2015, environ deux fois plus de nouveaux emplois ont été créés (1 065 000) pour les diplômés des universités que pour ceux des collèges et des écoles de métiers réunis (620 000); que plus de la moitié des étudiants au premier cycle bénéficient aujourd’hui de l’apprentissage par l’expérience – stages, programmes coopératifs, et apprentissage par le service – dans le cadre de leur formation universitaire; ou encore que 97 pour cent des universités canadiennes offrent aux étudiants l’expérience à l’étranger si prisée par les employeurs.

En 2013, trois ans après avoir obtenu leur diplôme, seuls six pour cent des bacheliers étaient allés suivre des cours dans un collège. Il n’est pas rare qu’un employeur paie pour la formation supplémentaire d’un nouvel employé diplômé, ou encore que les diplômés décident d’eux-mêmes de parfaire leur formation. Les taux n’ont pas beaucoup changé depuis les années 1980 et 1990, ce qui montre bien que les universités savent former des diplômés aptes à apprendre tout au long de leur vie.

Notre économie changeante a besoin de travailleurs capables de continuer à apprendre et de s’adapter, et les universités préparent les étudiants à cette réalité. Grâce aux nombreux partenariats qu’elles ont créés avec les collèges et les collèges polytechniques, les universités proposent aux étudiants une multitude de façons d’atteindre leurs objectifs en matière d’études et de carrière.

Catégorie :  Coop et stages

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada représente les intérêts de 97 universités canadiennes publiques et privées à but non lucratif.

Personnes-ressources :
Helen Murphy
Directrice, Communications
Universités Canada
hmurphy@univcan.ca
Tél. : 613 563-3961, poste 238
Cell. : 613 608-8749

Brenna Baggs
Gestionnaire des communications
Universités Canada
bbaggs@univcan.ca
Tél. :  613 563-3961, poste 255

← Précédent
Événement tapis rouge pour les députés
Prochain →
Technologies numériques de l’avenir

Nouvelles connexes

Universités Canada