Découvrir la recherche en terre africaine

19 septembre 2016
Publication
Chercheur africain tient un brin d

Faits saillants du programme de Subventions pour la coopération en recherche entre le Canada et l’Afrique : 2010-2016.

Qu’il s’agisse de réduire l’impact des récoltes au Cameroun sur le bilan du carbone mondial ou encore de cerner les besoins et les difficultés du personnel médical et infirmier en matière de gestion de la douleur postopératoire au Kenya, la plus récente phase du programme de Subventions pour la coopération en recherche entre le Canada et l’Afrique a financé des projets de recherche internationaux dans divers pays et dans un large éventail de disciplines.

Depuis sa création en 2010 et jusqu’à ce qu’il prenne fin en 2016, le programme a permis de promouvoir des partenariats entre les chercheurs universitaires au Canada et leurs homologues d’Afrique visant à résoudre certains des problèmes les plus urgents touchant le continent, grâce :

  • à l’établissement de nouvelles collaborations en matière de recherche axée sur l’action et de formation, ou encore au renforcement et à l’élargissement des collaborations existantes;
  • au renforcement du savoir et du savoir-faire des chercheurs africains et canadiens.

Au cours de la phase 2 du programme, qui s’est échelonnée de mars 2013 à août 2016, plus de 860 000 $ ont été accordés à 22 projets dans 11 pays d’Afrique.

Avec l’appui de :

IDRC | CRDI logo vertical

Catégorie :  International, Recherche et innovation

← Précédent
L’avenir des arts libéraux : un dialogue mondial
Prochain →
Consultations dans le cadre du Programme d’innovation : mémoire

Publications connexes

Universités Canada