Arthur_McDonald_innovator

 Modifier notre compréhension des fonctionnements les plus intimes de la matière

Professeur émérite à la Queen’s University, à Kingston, Arthur B. McDonald est colauréat du prix Nobel de physique 2015, qu’il partage avec Takaaki Kajita de l’Université de Tokyo.

Les deux chercheurs se sont vu décerner le prix Nobel de physique pour leurs contributions à des expériences qui ont démontré que les neutrinos peuvent se transformer, ou « osciller », au fil de leur parcours depuis le Soleil. Particules subatomiques parcourant l’univers presque à la vitesse de la lumière, les neutrinos se transforment en trois types de particules : électrons, muons et tauons.

Or, cette transformation exige que les neutrinos aient une masse, alors qu’on a longtemps cru qu’ils en étaient dépourvus. Selon l’Académie royale suédoise des sciences, la découverte à laquelle a contribué M. McDonald « a modifié notre compréhension des fonctionnements les plus intimes de la matière et pourrait jouer un rôle déterminant dans notre perception de l’univers ».

Les travaux de M. McDonald effectués par une équipe de chercheurs du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni et du Portugal se sont déroulés à l’Observatoire de neutrinos de Sudbury (SNO). Le SNO, dont la création résulte d’un effort concerté de six universités canadiennes (Carleton University, Université Laurentienne, Queen’s University, University of British Columbia et University of Guelph), est situé à deux kilomètres sous terre, dans une mine de nickel active. Désormais rebaptisé SNOLAB, c’est l’installation de recherche sur la physique des astroparticules la plus avant-gardiste au Canada. Selon M. McDonald, ces travaux n’auraient pu être menés ailleurs qu’au Canada.

Compagnon de l’Ordre du Canada, M. McDonald est directeur de l’Institut de l’Observatoire de neutrinos de Sudbury et titulaire de la Chaire d’astrophysique Gordon et Patricia Gray en astrophysique des particules à la Queen’s University. Il a, entre autres distinctions, reçu en 2015 le Prix de physique fondamentale.

En savoir plus sur le prix Nobel de physique (en anglais)

* Arthur B. McDonald est l’un des 24 lauréats d’importants prix internationaux en recherche en 2015 figurant dans la brochure Reconnaissance internationale de l’excellence canadienne : Célébrer les nouveaux lauréats de prix internationaux importants en recherche.

Universités Canada