Benjamin Rossman

Comprendre les limites du calcul informatisé efficace

Benjamin Rossman, professeur adjoint aux départements de mathématiques et d’informatique à la University of Toronto, est lauréat d’une bourse de recherche Sloan en mathématiques. Ses travaux de recherche portent sur la théorie de la complexité, une branche de l’informatique théorique qui classifie les problèmes selon leur difficulté relative. M. Rossman étudie la quantité minimale de ressources de calcul nécessaires pour résoudre des problèmes fondamentaux, comme la détection de cliques et de connexités dans les réseaux aléatoires.

Après avoir obtenu son doctorat à l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT), M. Rossman a mené des travaux de recherche postdoctorale à l’Institut national de la science de l’information à Tokyo et y a enseigné en tant que professeur adjoint. Il a poursuivi ses travaux de recherche postdoctorale à l’Institut Simons pour la théorie du calcul informatisé à Berkeley, en Californie. M. Rossman retournera à Berkeley en 2018 en tant que coorganisateur d’un programme d’une durée d’un semestre qui portera sur les limites inférieures de la complexité algorithmique. Ses travaux reçoivent un soutien financier du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie.

En savoir plus sur les bourses de recherche Sloan  (en anglais)

*Benjamin Rossman est l’un des 12 lauréats d’importants prix internationaux en recherche en 2017 figurant dans la brochure Reconnaissance internationale de l’excellence canadienne : Lauréats canadiens de 2017 de prestigieux prix internationaux en recherche.

Universités Canada