Daniel_Wigdor_innovator

Réduire le temps de réponse des appareils numériques

Professeur adjoint d’informatique à la University of Toronto, Daniel Wigdor s’est vu décerner une bourse de recherche Sloan pour financer ses travaux portant sur l’interaction humain-ordinateur, et en particulier sur les moyens de réduire le temps de réponse des téléphones intelligents et des tablettes.

Les performances informatiques ont considérablement progressé au fil des dernières décennies, mais le temps de réponse des écrans tactiles stagne à 100 millisecondes. M. Wigdor souhaite réduire ce temps de réponse et humaniser le fonctionnement des appareils numériques – par exemple, pour qu’ils donnent l’impression d’écrire sur du vrai papier. « De manière générale, mes travaux visent à mettre à profit les technologies informatiques pour améliorer la vie des gens », dit-il.

Les travaux de M. Wigdor portent entre autres sur le développement d’interfaces utilisateurs, sur les modes d’interaction, les capteurs, les nouveaux types d’appareils, les plateformes de développement ainsi que l’amélioration des systèmes d’exploitation.

Après avoir obtenu un doctorat de la University of Toronto, M. Wigdor a travaillé pour Microsoft Research, entre autres comme expert en interfaces utilisateurs associées aux nouvelles technologies. Il a parallèlement été professeur adjoint affilié au département de science et de génie ainsi que de l’École d’informatique de l’Université de Washington. M. Wigdor s’est joint au corps professoral de la University of Toronto en 2011. Il a obtenu une Bourse de nouveau chercheur du gouvernement ontarien en 2014.

En savoir plus sur les bourses de recherche Sloan

* Daniel Wigdor est l’un des 24 lauréats d’importants prix internationaux en recherche en 2015 figurant dans la brochure Reconnaissance internationale de l’excellence canadienne : Célébrer les nouveaux lauréats de prix internationaux importants en recherche

Universities Canada