James_Arthur_innovator

Proposer une perspective d’un monde mathématique unifié

Titulaire de la chaire Ted Mossman en mathématiques à la University of Toronto, James G. Arthur s’est vu décerner par la Fondation Wolf le prestigieux Prix Wolf de mathématiques pour « son travail monumental axé sur la formule des traces et pour ses contributions fondamentales à la théorie des représentations automorphiques des groupes réductifs ».

Selon la Fondation Wolf, « les travaux de M. Arthur marquent une étape majeure dans le domaine des mathématiques et inspireront des générations de mathématiciens ».

Les travaux de M. Arthur sur la théorique des formes et des représentations automorphiques ont ouvert de nouvelles pistes vers la résolution des défis posés par un modèle mathématique théorique élaboré il y a 30 ans par le mathématicien canadien Robert Langlands. Ce modèle, qui tente de lier deux branches des mathématiques que sont l’analyse et l’algèbre, a conduit à une perspective d’un monde mathématique unifié dans lequel ces disciplines indépendantes seraient liées entre elles. La formule des traces de M. Arthur est devenue l’outil mathématique le plus puissant qui soit pour relever ce défi, considéré par beaucoup comme le défi ultime.

Arthur est titulaire d’un baccalauréat ès sciences et d’une maîtrise ès sciences de la University of Toronto, ainsi que d’un doctorat de l’Université Yale. Il est professeur à la University of Toronto depuis 1978. Membre de la Société royale, il a été élu en 2003 membre étranger honoraire de l’American Academy of Arts and Sciences, et est membre depuis 2012 de l’American Mathematical Society.

En savoir plus sur le Prix Wolf

* James G. Arthur est l’un des 24 lauréats d’importants prix internationaux en recherche en 2015 figurant dans la brochure Reconnaissance internationale de l’excellence canadienne : Célébrer les nouveaux lauréats de prix internationaux importants en recherche.

Universities Canada