Mary Bluechardt

Mary Bluechardt

Mary Bluechardt est rectrice de la Mount Saint Vincent University et membre du conseil d’administration d’Universités Canada.

Quel conseil donneriez-vous aux femmes qui veulent accéder à des positions de leader dans leur domaine? 

D’abord et avant tout, restez vous-même. Il ne tient qu’à vous d’affirmer vos limites, votre potentiel et surtout, votre estime personnelle. Ensuite, ne laissez aucun obstacle vous empêcher d’atteindre vos buts. Devenez mentor et trouvez-vous un mentor. Il n’y a pas de don plus grand que celui de son temps et de son talent. Le pouvoir du mentorat peut transformer vos expériences et votre carrière, et éventuellement vous permettre de lancer la carrière de quelqu’un d’autre. Enfin, n’arrêtez jamais d’apprendre! Les bienfaits de la quête de connaissances et de nouvelles expériences sont infinis.  

Comment définissez-vous la réussite? 

À dire vrai, je ne pense pas avoir jamais recherché la réussite comme on l’entend habituellement, avec tout ce que ça suppose. Je me laisse plutôt guider par mes passions sans compter mes efforts. La passion est un mot qu’on banalise parfois à force de trop l’utiliser, mais lorsqu’elle s’accompagne d’un désir pressant de changer les choses, la passion prend alors tout son sens. C’est de cette façon que je décrirais ma vie, tant sur le plan professionnel que personnel. Cette vision m’a donné l’immense privilège de pouvoir agir en faveur des étudiants qui rêvent d’une vie à la hauteur de leurs aspirations grâce à l’éducation, ainsi que des athlètes des Olympiques spéciaux qui ne s’imposent aucune limite et ne demandent que la chance de montrer leurs talents en vue de la réalisation de leur plein potentiel.  

Si vous pouviez recommencer votre carrière, que feriez-vous autrement?

À mes débuts, on ne parlait pas beaucoup d’équité, de diversité et d’inclusion dans le milieu universitaire. C’est sans doute à ce niveau que j’apporterais le changement le plus important à ma vision des choses. 

Qu’est-ce que vous trouvez le plus enrichissant dans le fait d’être une leader en enseignement supérieur? 

Les parcours et le talent des gens qui m’entourent m’offrent une expérience très gratifiante. Je suis toujours extrêmement curieuse d’explorer la diversité du milieu universitaire composé de professeurs, de membres du personnel et d’étudiants. C’est la somme de nos expériences, sous toutes leurs formes, qui fait l’immense force collective de la Mount Saint Vincent University. 

Quelles sont les clés pour faire progresser l’équité, la diversité et l’inclusion dans le domaine de l’enseignement supérieur?  

Il faut engager la conversation avec le milieu universitaire pour comprendre l’importance accordée à l’équité, à la diversité et à l’inclusion et écouter attentivement ce que les gens ont à dire. Ce processus doit s’inscrire dans la durée et nous devons tous y participer. Nous pouvons mettre en place des politiques et des procédures en nous appuyant sur différentes recommandations, mais il faut aller plus loin. Une culture d’inclusion et de respect nécessite une attention constante, et elle est essentielle à la réussite de l’université dans son ensemble.  

Universités Canada