Des planètes lointaines aident à comprendre le système solaire

22 novembre 2022
Nouvelles
Photo de Lisa Dang

Lisa Dang, chercheuse postdoctorale à l’Université de Montréal, est l’une des lauréates de l’édition de 2022 des bourses d’excellence L’Oréal Canada pour les femmes et la science. Cette bourse appuiera la poursuite de ses travaux portant sur les exoplanètes chaudes, des planètes qui se trouvent hors de notre système solaire.

Les travaux de Mme Dang consistent à observer des planètes lointaines à l’aide de puissants télescopes spatiaux qui lui permettent de produire des cartes de chaleur et ainsi à en connaître le climat, y compris la vitesse des vents et les saisons.

Mme Dang s’intéresse principalement aux planètes ultra-chaudes, aussi connues sous le nom de « Jupiters chauds », et « planètes de lave ». La chercheuse estime que l’étude de ces planètes peut permettre de découvrir leur composition, et ainsi d’obtenir des indices sur leur histoire et la manière dont elles ont été créées. Ces connaissances peuvent nous aider à mieux comprendre notre propre planète et ses origines.

« Essentiellement, j’essaye de découvrir la recette parfaite pour créer un système planétaire comme notre système solaire, et peut-être même une planète semblable à la Terre où la vie est possible, » explique Mme Dang.

Née à Montréal de parents réfugiés vietnamiens, Mme Dang est la première personne de sa famille à avoir obtenu un diplôme d’études secondaires, et même un doctorat. Elle admet avoir parfois eu de la difficulté à s’intégrer au milieu scientifique en raison de ses origines.

« Je suis incroyablement honorée de recevoir cette bourse qui souligne les réalisations de femmes en sciences, et qui renforce mon engagement à faciliter l’accès aux sciences pour les personnes provenant de groupes sous-représentés, » affirme-t-elle.

Mme Dang a de grands projets pour la suite des choses. Elle a en outre été nommée chercheuse principale d’un programme utilisant le télescope spatial James Webb pour observer les planètes de lave. Elle espère que ses travaux permettront de découvrir comment les planètes sont créées et évoluent, et où la Terre se situe dans cette vue d’ensemble.

Catégorie :  Recherche et innovation

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

← Précédent
Plus qu’une boule dans l’estomac : une chercheuse étudie le lien entre santé intestinale et santé mentale
Prochain →
Un nouveau programme canadien de bourses d’études pour lutter contre les inégalités dans les pays en développement

Nouvelles connexes

Universités Canada