La santé reproductive des abeilles

23 novembre 2021
Nouvelles

Alison McAfee, une chercheuses postdoctorale de la University of British Columbia, est l’une des lauréates de la dernière édition du Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science grâce à ses travaux de recherche de pointe sur les abeilles.

Ceux-ci portent sur la santé reproductive des abeilles reines, qui assurent la reproduction de l’espèce afin de maintenir la pérennité de leur colonie.

Les abeilles reines emmagasinent du sperme pendant toute leur vie

Fait intéressant, les abeilles reines ne s’accouplent que durant une période au début de leur vie. Elles emmagasinent ensuite le sperme pendant des années au moyen d’un organe nommé « spermathèque ».

Les abeilles reines peuvent vivre jusqu’à cinq ans et pondre des centaines de milliers d’œufs d’ouvrières et d’autres abeilles durant cette période. Récemment, un ralentissement dans le rythme de reproduction a été observé après les six à douze premiers mois de vie d’une reine, affectant gravement la santé des colonies, qui jouent un rôle crucial dans la pollinisation des végétaux.

À quoi s’attendre?

Grâce au financement accordé par L’Oréal et l’UNESCO, Mme McAfee vise à mettre au point un outil qui lui permettra de diagnostiquer les problèmes des abeilles reines et de comprendre les mécanismes leur permettant de conserver du sperme actif pendant si longtemps.

Ses découvertes pourraient aider à préserver la santé des colonies d’abeilles et à soutenir l’industrie apicole, tout en améliorant les connaissances relatives à la reproduction des abeilles et d’autres animaux.

Catégorie :  Recherche et innovation

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

← Précédent
Récompensée pour sa lutte contre les bactéries
Prochain →
Charte de Scarborough contre le racisme anti-Noir et pour l’inclusion des Noirs

Nouvelles connexes

Universités Canada