L’appel de propositions est lancé pour le programme élargi Bourses d’études de la reine Elizabeth II

6 octobre 2016
Nouvelles

OTTAWA – Le programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II prend de l’expansion. Il permettra désormais aussi à des chercheurs de niveau supérieur de bénéficier des expériences transformatrices à l’étranger qu’il offre. Universités Canada a lancé aujourd’hui un appel à toutes les universités du pays à soumettre leurs propositions de projets dans le cadre du programme élargi d’ici le 25 novembre 2016.

Les contributions du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada ont permis d’ajouter la somme de 12,5 millions de dollars au programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II, créé afin de favoriser la mobilité du talent entre le Canada et d’autres nations. Il contribue à former la prochaine génération de leaders et de bâtisseurs de collectivités en offrant des expériences universitaires, professionnelles et interculturelles enrichies, et en favorisant l’engagement communautaire durable à l’échelle locale et mondiale.

« La portée élargie du programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II pour inclure les chercheurs en début de carrière témoigne de son l’importance croissante de cette plateforme sur le plan de l’engagement international et permettra d’accroître l’empreinte mondiale du Canada, précise Paul Davidson, président-directeur général d’Universités Canada. La première cohorte de boursiers du programme est impressionnante, et cette prochaine phase est très prometteuse. J’ai hâte de voir de quelle manière ils contribueront à la construction d’un Canada novateur, prospère et inclusif. »

Les étudiants participants auront accès aux programmes de formation et de mentorat essentiels à l’innovation de pointe. Ils contribueront au développement local en collaborant avec l’industrie ainsi que les organisations du gouvernement et de la société civile.

« Nous sommes ravis de voir que la contribution de 10 millions de dollars du CRDI permet d’élargir la portée du programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II et offre de nouvelles occasions d’apprentissage aux doctorants, aux chercheurs postdoctoraux et aux chercheurs en début de carrière des pays à revenu faible et intermédiaire et du Canada, déclare Jean Lebel, président du CRDI. Ces étudiants deviendront les chefs de file de demain, ceux qui instilleront les changements qui amélioreront la vie des gens dans le monde entier. »

« Le CRSH est fier de s’associer au programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II pour offrir davantage de possibilités de recherche et de formation dans le domaine des sciences humaines, en travaillant par exemple auprès des collectivités autochtones du monde entier, affirme Ted Hewitt, président du CRSH. Ce programme contribuera à créer et à maintenir un environnement de recherche vigoureux au Canada et à l’étranger, et à préparer les étudiants à réussir aussi bien au sein du milieu universitaire qu’à l’extérieur de celui-ci. »

« Nous sommes ravis d’appuyer le programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II, qui aide à former les jeunes canadiens à devenir des chefs de file et des citoyens du monde en leur offrant de vivre des expériences enrichissantes, soutient Scott Haldane, président-directeur général de la Fondation Rideau Hall. C’est grâce à des programmes comme celui-ci que le Canada pourra réaliser des progrès dans les domaines clés comme l’apprentissage, le leadership et l’innovation. »

« La mondialisation a eu une influence considérable sur la manière de partager les idées et sur l’engagement communautaire. L’élargissement du programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II multipliera les occasions de mobilité du talent à l’étranger, et illustre parfaitement ce qu’il est possible de réaliser lorsque les chefs de file de tous les secteurs unissent leurs efforts, explique Andrew Chunilall, directeur des opérations des Fondations communautaires du Canada. Cet appel de propositions renouvellera les liens qui existent entre les fondations communautaires et les universités alors que nous continuons de renforcer les liens entre les collectivités d’ici et d’ailleurs. »

Le programme Bourses d’études de la reine Elizabeth II est administré par un partenariat unique en son genre constitué d’Universités Canada, de la Fondation Rideau Hall, des Fondations communautaires du Canada et des universités canadiennes. Il a été mis en œuvre par le gouverneur général du Canada, David Johnston, et les anciens premiers ministres Stephen Harper et Jean Chrétien. À l’heure actuelle, le programme compte plus de 500 boursiers provenant de 36 universités à l’échelle du pays.

Boursiers de la reine Elizabeth >>

– 30 –

Catégorie :  Nouvelles d'Universités Canada

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada représente les intérêts de 97 universités canadiennes publiques et privées à but non lucratif.

Personnes-ressources :
Helen Murphy
Directrice, Communications
Universités Canada
hmurphy@univcan.ca
Tél. : 613 563-3961, poste 238
Cell. : 613 608-8749

Nadine Robitaille
Agente des communications
Universités Canada
nrobitaille@univcan.ca
Tél. :  613 563-3961, poste 306

← Précédent
Faire du Canada un chef de file mondial de la recherche
Prochain →
Déclaration relative au critère d’adhésion proposé

Nouvelles connexes

Universités Canada