Les universités canadiennes pressent le Parlement d’agir afin de préserver la compétitivité du pays

22 septembre 2022
Nouvelles
Canada flag with Parliament

OTTAWA – Le Canada fait face aux défis posés par un monde de plus en plus interconnecté, compétitif et fragilisé. Tandis que le Parlement reprend ses travaux pour la session d’automne, les universités de partout au Canada se tournent vers le gouvernement fédéral, le pressant d’investir dans les personnes et les idées dont le pays a besoin pour livrer concurrence à l’échelle mondiale et assurer un avenir meilleur.

En réponse à l’incertitude économique à laquelle est confrontée la population canadienne, le pays doit investir dans la recherche, l’innovation et le talent, de manière à bâtir un avenir prospère et à assurer la croissance pour la prochaine génération. Toutefois, les jeunes chercheurs les plus brillants du pays n’ont reçu aucune augmentation de leur financement depuis près de vingt ans, ce qui place le Canada dans une position désavantageuse pour ce qui est de la rétention de nos meilleurs talents. Les parlementaires doivent en faire davantage pour soutenir le talent et les travaux de recherche exceptionnels qui propulseront l’économie canadienne et le monde.

La prochaine génération de chercheurs sera en partie composée des milliers d’étudiants étrangers qui attendent toujours leur permis d’études cette année. Voilà qui présente un obstacle additionnel dans un contexte de course mondiale aux talents, un défi que les universités canadiennes doivent relever année après année afin d’attirer et de retenir les étudiants les plus prometteurs de partout dans le monde. Pour ce faire, le Parlement doit faire de l’amélioration du système d’immigration canadien une priorité afin que le pays puisse continuer d’accueillir le meilleur talent étranger.

En outre, la question des logements abordables constitue un obstacle pour de nombreuses personnes souhaitant étudier ou travailler dans les universités canadiennes. Le Parlement doit également collaborer avec des partenaires de partout au pays pour corriger la situation, y compris en élargissant et en simplifiant les critères d’admissibilité des programmes d’infrastructure visant à répondre à la demande de logements sur les campus du pays.

Le recrutement, la formation et la rétention des plus grands talents sont essentiels. La population étudiante d’aujourd’hui a fait face à des difficultés sans précédent, alors que de nombreux étudiants de deuxième ou troisième année se rendent pour la première fois sur leur campus, et doivent être épaulés lors de cette transition. Le gouvernement s’est engagé à soutenir les efforts visant à améliorer la santé mentale des étudiants sur les campus, et les universités pressent le Parlement de concrétiser cet engagement.

Les universités canadiennes ont continué de soutenir les étudiants, les collectivités et le pays même au plus creux de la pandémie, et continueront de le faire lors de la relance. Les universités sont prêtes à continuer de servir le Canada afin de résoudre les problèmes d’aujourd’hui, et sont impatientes de collaborer avec le Parlement afin de relever les défis les plus pressants.

Catégorie :  Collectivités fortes et saines, Recherche et innovation

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

 
Prochain →
Un don de 20 millions de dollars est octroyé au programme de Bourses de la reine Elizabeth en l’honneur de Sa Majesté la reine Elizabeth II

Nouvelles connexes

Universités Canada