Les universités rendent hommage aux survivants des pensionnats et aux communautés autochtones

30 septembre 2022
Nouvelles
People wearing orange and traditional Indigenous clothing looking at the building

Le 30 septembre est la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Instaurée en 2021 en réponse à l’appel no 80 des 94 appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, cette journée rappelle l’histoire tragique et les séquelles durables du système des pensionnats au Canada, et est l’occasion de rendre hommage aux enfants des Premières Nations, métis et inuits qui ont survécu aux pensionnats ainsi qu’à ceux qui n’ont jamais pu retourner chez eux.

L’éducation est essentielle au processus de réconciliation

Les universités sont les partenaires du Canada afin de faire progresser la vérité et la réconciliation, et elles reconnaissent leur part de responsabilité pour parvenir à la réconciliation, créer des partenariats respectueux et éliminer les obstacles à l’éducation auxquels font face les étudiants des Premières Nations, métis et inuits.

« C’est l’éducation qui nous a mis dans ce pétrin, et c’est l’éducation qui va nous en sortir » – L’honorable juge Murray Sinclair, président de la Commission de vérité et réconciliation

Les étudiants, le personnel et les professeurs soulignent le 30 septembre

Aujourd’hui, les étudiants, le personnel et les professeurs des universités canadiennes se livrent à une réflexion personnelle et en apprennent davantage sur l’histoire des pensionnats et leurs répercussions.

Par exemple, la University of Waterloo organise une cérémonie du lever du soleil qui sera suivie d’une marche, d’un festin et d’un cercle d’apprentissage axés sur la vérité et la réconciliation. Plus tôt ce mois-ci, les membres de l’Université ont eu l’occasion de participer à une visite virtuelle de l’Institut Mohawk, un ancien pensionnat, et d’entendre en direct les témoignages de cinq survivants.

La University of British Columbia, quant à elle, organise la projection d’une série de films qui invitent à la réflexion, dont Healing Journey One Button at a Time, We Were Children et Inconvenient Indian. Les projections sont suivies de discussions et de réflexions personnelles sur l’histoire coloniale du Canada.

Quatre établissements du Québec (Institut national de la recherche scientifique, École nationale d’administration publique, Université TÉLUQ et Université du Québec) offrent des activités d’apprentissage et de réflexion tout au long des mois de septembre et d’octobre. La programmation propose l’exploration de thèmes abordés dans le balado sur les droits des peuples autochtones, Voies parallèles, le témoignage d’étudiants et de diplômés représentant les onze peuples autochtones du Québec, et une séance sur le rôle des universités dans la réconciliation, la décolonisation et l’autochtonisation.

Un moment de réflexion personnelle et de commémoration

En cette journée importante, Universités Canada vous invite à vous joindre aux universités pour apprendre l’histoire des pensionnats au Canada et rendre hommage aux personnes qui y ont perdu la vie.

Apprenez-en davantage au sujet de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

Catégorie :  Éducation des Autochtones, Équité, diversité et inclusion

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

← Précédent
Déclaration d’Universités Canada sur l’évolution de la situation en Iran
Prochain →
Les avantages d’un diplôme en arts libéraux

Nouvelles connexes

Universités Canada