Principes en matière de retombées sociales

28 octobre 2021
Nouvelles

Universités Canada entend par « retombées sociales » les effets positifs résultant des initiatives qui abordent les problèmes sociaux, économiques, environnementaux et culturels auxquels sont confrontés les individus, les organisations et les collectivités. Ce concept va au-delà de la mission universitaire et englobe la totalité des activités d’un établissement, à savoir : les finances; les espaces physiques; les relations; les activités de recherche; l’enseignement et l’apprentissage; l’équité, la diversité et l’inclusion; la réconciliation; ainsi que la santé mentale et le bien-être.

Les universités canadiennes sont déterminées à améliorer et à enrichir la vie des Canadiens en servant de liens et de catalyseurs, rassemblant ainsi les intervenants des collectivités, des autres établissements d’enseignement, des gouvernements et du secteur privé, au Canada et dans le monde entier, pour opérer des changements positifs. Elles ont un rôle fondamental à jouer dans la résolution des grands problèmes locaux et mondiaux afin de favoriser un avenir résilient et équitable. Les collectivités locales fortes sont le moteur d’une société durable et sont essentielles pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.

À cette fin, les membres d’Universités Canada s’engagent à respecter les huit principes en matière de retombées sociales suivants. Ces principes complémentent les Principes en matière d’éducation des Autochtones et les Principes d’excellence en matière d’inclusion d’Universités Canada. Ces trois ensembles de principes combinés énoncent les responsabilités actuelles du secteur de l’enseignement supérieur et celles qui lui incomberont au cours de la prochaine décennie.

Ces principes prennent en compte les différences entre les universités canadiennes et permettent à chacune d’elles d’agir au profit du changement en fonction du contexte et des besoins locaux.

  1. Collectivités locales : Nous estimons que nos universités enrichissent les collectivités locales, qu’elles en dépendent et qu’elles en subissent l’influence. Nous nous engageons à collaborer de manière équitable et à créer des liens solides avec nos collectivités en nous fondant sur les valeurs de respect, de réciprocité, de transparence, d’ouverture, de diversité, d’inclusion et de réconciliation.
  2. Apprentissage participatif : Nous sommes déterminées à créer des occasions d’apprentissage participatif et à mettre sur pied des initiatives qui auront des retombées positives sur les collectivités, amélioreront l’apprentissage et les compétences liées à l’engagement des étudiants et souligneront la valeur des partenariats mutuellement bénéfiques.
  3. Recherche dirigée par la collectivité : Nous reconnaissons l’importance d’appuyer les démarches axées sur les collectivités qui en font des partenaires égaux et actifs du processus de recherche.
  4. Mise en commun des connaissances : Nous savons que les collectivités possèdent une expertise et des atouts qui leur sont propres et reconnaissons la valeur des savoirs et du vécu autochtones. Nous nous engageons à accroître la mise en commun des connaissances et des idées par des échanges multidirectionnels entre les universités et les collectivités locales des Premières Nations, métisses et inuites.
  5. Reconnaissance : Nous estimons que les activités d’engagement communautaire du personnel et des professeurs doivent être reconnues et récompensées dans le cadre des procédures d’embauche, de promotion et de maintien en poste. De la même façon, nous estimons que le travail des partenaires communautaires devrait être appuyé et reconnu.
  6. Atouts : Nous estimons avoir des atouts et des ressources inexploitées dont nous pouvons tirer parti pour trouver des solutions et assurer un avenir durable. Ainsi nous nous engageons à les exploiter pour créer des retombées sociales, par exemple, grâce à des investissements, des politiques d’approvisionnement, des processus administratifs d’embauche, des projets immobiliers et l’accès accru aux installations et à la technologie.
  7. Gouvernance : Nous estimons que nos systèmes de gouvernance doivent incarner nos principes en matière de retombées sociales, et que nous devons intégrer les retombées sociales à nos missions, visions, valeurs, plans stratégiques et structures de gouvernance.
  8. Production de rapports : Nous croyons en l’importance de faire le suivi et de faire rapport des progrès accomplis en matière de retombées sociales, et nous engageons à collaborer pour faire état des progrès et améliorer nos méthodes.

Catégorie :  Collectivités fortes, Nouvelles d'Universités Canada

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

← Précédent
Bienvenue aux rectrices et recteurs nouvellement en poste en 2021
Prochain →
Six gestes pour réduire les déchets sur les campus

Nouvelles connexes

Universités Canada