Toges et mortiers : retracer l’histoire des collations des grades

10 mai 2022
News

Une fois les longues soirées d’études, les cours et les examens derrière soi, vient la collation des grades, le moment qui couronne le parcours universitaire des étudiants.

Cette cérémonie est l’aboutissement d’innombrables heures de travail, de dévouement et de persévérance. C’est également une journée empreinte de traditions, dont la plupart existent depuis des siècles.

Le port du mortier et de la toge remonterait au douzième siècle. Ceux-ci permettaient de garder les étudiants et professeurs au chaud dans les amphithéâtres qui étaient plutôt froids, étant donné que les universités ne disposaient pas de système de chauffage central. Au fil du temps, on a associé ces habits à la réussite scolaire.

À compter du quatorzième siècle, les diplômés des universités d’Oxford et de Cambridge devaient porter le mortier et la toge en guise de symbole d’unification.

Les cérémonies de remise de diplômes sont ponctuées de rites importants qui renvoient pour la plupart à un moment historique, que ce soit la pièce musicale d’ouverture, le discours de l’invité d’honneur, la remise des diplômes ou le moment où les diplômés passent le gland du mortier de la droite vers la gauche, symbolisant le passage du statut de finissant à celui de diplômé.

L’un des temps forts de la cérémonie est sans équivoque le lancer du mortier. Ce rituel aurait débuté en 1912, année où les finissants de l’Académie navale américaine auraient inauguré le fameux lancer. En effet, durant les deux premières années de leur formation, les étudiants étaient considérés comme des apprentis, et portaient un chapeau associé à ce rang. Une fois diplômés à titre d’agents de la marine, on leur remettait un nouveau chapeau, après quoi ils lançaient l’ancien dans les airs.

La tradition s’est perpétuée à l’Académie, et d’autres établissements ont emboîté le pas en adoptant le rituel à l’occasion de leurs propres cérémonies de remise des diplômes. C’est ainsi qu’elle est devenue le rite incontournable que l’on connaît aujourd’hui.

Certains établissements ont toutefois dû interdire le lancer du mortier en raison des blessures entraînées pas ses bouts pointus. Afin de remédier à la situation, certains établissements optent dorénavant pour des mortiers souples afin de prévenir les blessures.

Après deux années marquées par des collations des grades virtuelles, les étudiants sont impatients de célébrer en personne et de perpétuer ces traditions ancestrales. Félicitations à la promotion de 2022!

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

← Previous
Prix Indspire 2022 : Annette Trimbee récompensée pour ses réalisations
Next →
Universitaires canadiens ayant remporté un prix Nobel

Related news

Universities Canada