Consultations sur le contenu canadien dans un monde numérique : mémoire

12 décembre 2016
Publication

Mobiliser les gens et les idées : Appuyer l’économie créative et favoriser la culture canadienne dans un monde numérique

L’examen de la politique culturelle fédérale mené par le gouvernement du Canada est l’occasion pour le Canada de faire preuve d’ambition : de renforcer sa compétitivité sur le plan de l’excellence créative et culturelle mondiale; de tirer parti de ses atouts existants pour accentuer son leadership en innovation, en ingéniosité et en culture; et de permettre à ses créateurs et entrepreneurs culturels d’atteindre un auditoire international. Notre pays peut devenir un chef de file de l’économie créative, notamment en tirant profit des atouts et de l’expertise de nos universités.

Pour permettre l’atteinte de ces objectifs, Universités Canada soumet les recommandations suivantes.

Miser sur la découverte et mobiliser les idées : les universités, carrefours culturels

  • Réaliser des investissements importants et porteurs de changement dans la recherche axée sur la découverte et assurer un investissement soutenu dans la Fondation canadienne pour l’innovation.
  • Fournir un financement additionnel au profit de la recherche multidisciplinaire pour permettre aux chercheurs canadiens d’établir des partenariats pluridisciplinaires, notamment en ce qui concerne la recherche sur le design.
  • Créer un nouveau fonds des trois organismes subventionnaires au profit de lacollaboration internationale en matière de recherche. Ce fonds souple sera destiné à renforcer le statut du Canada en tant que partenaire de choix.
  • Prendre des mesures pour répondre aux besoins du milieu de la recherche de tout le Canada en matière d’infrastructure de recherche numérique.

Mobiliser les gens : la prochaine génération de créateurs et d’entrepreneurs culturels

  • Investir dans de nouvelles mesures fédérales pour encourager tous les employeurs, y compris ceux de l’économie créative, à offrir un plus grand nombre de stages et de programmes coopératifs rémunérés dans toutes les disciplines.
  • Continuer à soutenir les incubateurs et les accélérateurs d’entreprises, dont bon nombre sont liés à des universités canadiennes, car ils jouent un rôle clé en favorisant
    l’entrepreneuriat et la croissance des entreprises canadiennes, y compris le secteur de la culture.
  • Souligner le 150e anniversaire de la Confédération en investissant dans la prochaine génération de leaders et en portant à 50 000 le nombre d’étudiants universitaires qui effectueront un séjour d’études à l’étranger d’ici 2022.
  • Accroître les investissements dans le marketing et la mise en valeur de l’image de marque du système d’enseignement supérieur canadien comme destination de choix pour les étudiants étrangers.
  • Accroître l’aide financière aux étudiants universitaires autochtones; élargir les initiatives des établissements visant à favoriser le maintien aux études et la réussite des étudiants autochtones; et accroître le soutien des organismes subventionnaires fédéraux afin que les étudiants autochtones poursuivent des études supérieures et postdoctorales en plus grand nombre.

Favoriser un écosystème culturel dynamique

  • Universités Canada recommande fortement au gouvernement de maintenir un équilibre adéquat entre les droits des titulaires du droit d’auteur et ceux des utilisateurs dans le cadre du prochain examen de la Loi sur le droit d’auteur en préservant : 1) les dispositions traitant de l’utilisation équitable aux fins d’éducation, de recherche et d’étude privée, et 2) les dispositions existantes applicables aux établissements d’enseignement.

← Précédent
Lauréats canadiens de 2016 de prestigieux prix internationaux en recherche
Prochain →
Rapport du Forum Canada-Brésil sur l’éducation, les langues et la main-d’oeuvre

Publications connexes

Universités Canada