Mémoire prébudgétaire 2023 : Investir aujourd’hui dans les personnes et les idées pour un avenir meilleur

11 octobre 2022
Publication
Two people working on a server with wires and electronics

Le monde d’aujourd’hui est plus interconnecté, concurrentiel et fragile que jamais. Comme l’ont montré la pandémie de COVID-19, la guerre en Ukraine, les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, les changements climatiques et la pénurie de main-d’œuvre sans précédent, le Canada n’est pas à l’abri des répercussions.

Les employeurs canadiens peinent à trouver des travailleurs hautement qualifiés, alors que les travailleurs des secteurs vulnérables, inquiets de ne pas pouvoir subvenir à leurs besoins, cherchent à se perfectionner et à se recycler.

Le Canada a besoin de talent et ne peut se permettre d’accuser du retard par rapport aux autres pays. Le contexte oblige à faire preuve d’innovation pour faire concurrence à l’échelle mondiale afin d’assurer la prospérité et la pérennité du pays.

La solution consiste à investir dans les personnes et les idées. Avec une main-d’œuvre composée de personnes d’origines diverses, capables de s’adapter et qui travaillent en vue de faire des découvertes, d’innover et de commercialiser de nouvelles idées, le Canada peut réussir.

Le prochain budget fédéral est donc un tournant important dans un monde concurrentiel et en pleine transformation. Des pays comparables et des concurrents étrangers investissent dans la recherche et élaborent de nouvelles politiques en matière d’innovation, alors que les récents investissements du Canada diminuent ou arrivent à terme. Le Canada ne peut pas être complaisant.

Les universités peuvent contribuer à la prospérité future du Canada en attirant et en formant des apprenants tout au long de leur vie, en menant des travaux de recherche qui stimulent la croissance économique grâce à l’innovation ainsi qu’en conservant et en mettant à profit la réputation bien méritée du pays en matière d’excellence inclusive.

Universités Canada est heureuse d’avoir la possibilité de présenter au Comité permanent des finances de la Chambre des communes ses recommandations sur les manières d’outiller les universités pour qu’elles puissent continuer de se mettre au service du Canada. Une importante occasion de faire des investissements transformateurs pour l’avenir du Canada se présente, et les universités sont prêtes à répondre aux besoins du pays.

Catégorie :  Nouvelles d'Universités Canada, Recherche et innovation

 
Prochain →
BRE Rapport annuel 2021/2022

Publications connexes

Universités Canada