Initiatives relatives à l’équité, la diversité et l’inclusion dans les universités canadiennes

Après la pandémie, les universités canadiennes auront un rôle essentiel à jouer afin de reconstruire en mieux, ici et ailleurs. En tant que piliers de leurs collectivités, elles sont déterminées à améliorer et à enrichir la vie de tous par la recherche, l’innovation, l’apprentissage et l’acquisition de compétences. Les travaux qu’elles mènent au pays et à l’étranger sont indispensables à la création d’un monde résilient et équitable ainsi qu’à l’atteinte des objectifs de développement durable des Nations Unies.

Cette série d’articles présente la perspective de chefs d’établissement de partout au pays et met en lumière certaines des initiatives menées par leur université qui contribuent à façonner un avenir durable et inclusif.


24 janvier 2022

Les universités du Canada, des catalyseurs pour les objectifs de développement durable des Nations Unies

Publié par
Rhonda Lenton
Rectrice de l'Université York

En juin 2021, le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) des Nations Unies a publié son rapport annuel, qui classe les États membres selon leur progrès par rapport aux 17 objectifs de développement durable (ODD). Pour la première fois depuis l’adoption des ODD en 2015, le rapport a fait état d’une régression, qui s’explique en grande partie par l’augmentation des taux de pauvreté et de chômage dans la foulée de la pandémie de COVID-19. Comme le notent les auteurs, la pandémie a non seulement engendré une crise sanitaire mondiale, mais également une crise de développement durable, en ébranlant trois piliers : l’économie, la société et l’environnement.

L’humanité assiste à la convergence de défis sans précédent : changements climatiques, racisme, polarisation politique, pauvreté et inégalité sont exacerbés par la pandémie. Collectivement, nous devons d’urgence unir nos forces, nos ressources, notre expertise et nos connaissances pour résoudre ces problèmes. Et les universités du Canada montrent l’exemple en agissant comme les catalyseurs d’idées et d’actions qui permettront d’atteindre les ODD.

Les universités du Canada montrent l’exemple en agissant comme les catalyseurs d’idées et d’actions qui permettront d’atteindre les ODD.

À l’Université York, nous avons une volonté de faire les choses autrement à l’échelle locale et mondiale, motivée par notre vision progressiste et avant-gardiste dont témoignent notre Stratégie de développement durable ainsi que notre Plan académique 2020-2025 : Bâtir un avenir meilleur, dans lequel les membres de l’établissement se mettent au défi de contribuer davantage aux ODD.

Comme annoncé dans notre récent Rapport sur les objectifs de développement durable de l’ONU et sur la page Web qui l’accompagne, nous avons parcouru beaucoup de chemin vers les 17 objectifs, ce qui a valu à l’Université York le titre de leader mondial à l’édition de 2021 du palmarès « Impact Rankings » du Times Higher Education, où elle figure pour la troisième année consécutive parmi les premiers six pour cent. L’établissement a également décroché la 27e position à l’échelle mondiale pour la réalisation de l’ODD 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs ainsi que la 24e position pour l’ODD 11 : Villes et communautés durables.

Dans l’optique de poursuivre notre leadership à l’égard de l’ODD 17 visant à encourager les partenariats, nous avons continué à soutenir la collaboration intersectorielle et à mettre en œuvre des stratégies d’internationalisation entraînant les changements systémiques nécessaires pour stimuler la mise sur pied d’initiatives inclusives, équitables et éthiques dans le monde entier. Grâce à ces travaux, l’Université York a été sélectionnée pour accueillir le premier Centre international de formation des acteurs locaux (CIFAL) de l’ONU. CIFAL York est un forum qui favorise l’échange de connaissances et la pensée novatrice en plus de se pencher sur les besoins les plus urgents de la société, notamment ceux visés par les ODD. Son lancement, qui a eu lieu à la fin de l’année dernière, tout juste avant la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques 2021 (COP26), a rassemblé des intervenants de partout dans le monde, qui ont pu discuter des liens entre l’agriculture, l’alimentation et la santé des populations, des initiatives urbaines vertes, des océans et des régions côtières ainsi que des méthodologies pour mesurer les progrès régionaux et mondiaux.

Le succès de l’Université York dans la mise en œuvre de l’ODD 11, qui porte sur les villes et communautés durables, est enraciné dans sa vision du campus en tant que microcosme de la société, où sont offerts transport, nourriture, logement et autres services essentiels qui améliorent la qualité de vie de tous les membres de la collectivité. Par exemple, notre nouvelle stratégie et vision pour le campus Keele, intitulée Living Well Together, sert de modèle pour créer un campus harmonieux, durable, hautement fonctionnel, centré sur la communauté et axé sur les principes de responsabilité sociale, économique et environnementale, tout en ayant pour toile de fond la réconciliation avec les communautés autochtones.

Cette stratégie d’aménagement du territoire et de développement communautaire réorganisa les 190 acres du campus Keele pour y intégrer des espaces favorisant l’utilisation de technologie de pointe, l’innovation sociale et entrepreneuriale ainsi que des logements, des services, du divertissement et du soutien pour l’Université et ses environs. Ainsi, par la création d’un quartier dynamique, fonctionnel et à faible empreinte carbone, où l’on peut vivre confortablement et où les espaces naturels sont préservés, l’Université renforcera sa position de pilier auprès des quartiers avoisinants et offrira de nouvelles possibilités de collaboration avec des partenaires régionaux et internationaux pour bâtir un avenir meilleur.

Les établissements d’enseignement postsecondaire sont de plus en plus reconnus comme des infrastructures sociales qui unissent les campus, les villes, le milieu universitaire et le secteur privé en vue de travailler à résoudre les problèmes les plus complexes de la planète. En prenant l’initiative d’œuvrer à l’atteinte des ODD des Nations Unies, les universités canadiennes aident non seulement à bâtir les structures économiques, sociales et environnementales nécessaires pour régler la crise mondiale de développement social, mais aussi à jeter les bases d’un avenir résilient, équitable et durable pour tous.