Rôle des universités en matière d’assurance de la qualité

Les universités canadiennes tiennent à assurer la qualité et l’amélioration continue de leurs programmes d’études de manière transparente et responsable. Pour ce faire, chaque université établit des politiques et pratiques internes prévoyant un examen périodique d’assurance de la qualité, ce qui favorise le maintien d’une culture de la qualité. En outre, puisque la responsabilité d’assurer la qualité des programmes d’études est partagée entre les universités et leurs gouvernements provinciaux respectifs, les politiques internes s’inscrivent dans un contexte d’examens externes effectués par les autorités provinciales et régionales.

Les politiques et pratiques internes d’assurance de la qualité varient d’un établissement à l’autre, mais elles sont surtout axées sur un processus d’examen des programmes d’études fondé sur l’autoévaluation et l’examen par les pairs. Les éléments suivants peuvent faire partie du processus :

  • L’examen obligatoire, par le sénat ou une autre instance dirigeante de l’université, de tout nouveau programme et de tout programme ayant subi une refonte importante
  • L’évaluation du programme d’études
  • Des autoévaluations périodiques
  • Des sondages sur la satisfaction des étudiants
  • L’examen des programmes par des experts externes de la discipline
  • Le processus et les résultats de l’évaluation de la qualité sont de nature publique

Pour être membres d’Universités Canada, les universités doivent s’être dotées de telles politiques d’assurance de la qualité officielles et exhaustives. Les membres doivent également affirmer leur adhésion aux principes d’assurance de la qualité en enseignement supérieur énoncés par Universités Canada.

Universities Canada