Budget 2019 : les investissements dans les compétences et le talent reconnaissent le rôle central des universités

19 mars 2019
Nouvelles
Des jeunes professionnels travaillent et regardent à une tablette.

OTTAWA – Grâce au soutien qu’accorde le gouvernement à l’apprentissage continu et intégré au travail, à l’acquisition de compétences, aux études à l’étranger et à la possibilité pour les personnes de tous les âges et de tous les milieux de bénéficier d’une formation universitaire, les Canadiens pourront prospérer dans le marché du travail d’aujourd’hui et de demain.

Les universités canadiennes applaudissent spécifiquement à l’engagement pris dans le budget de 2019 d’aider les étudiants à entrer sur le marché du travail grâce à la création de 40 000 stages par année d’ici 2023-2024, et pour appuyer la création par la Table ronde du milieu des affaires et de l’enseignement supérieur de 44 000 places pour l’apprentissage intégré au travail d’ici 2021.

Les universités se réjouissent aussi de constater que le gouvernement reconnaît l’importance des expériences à l’étranger et propose d’investir 147,9 millions de dollars sur cinq ans pour une stratégie en matière d’éducation internationale. Cette stratégie fera valoir le Canada comme destination de premier plan pour faire des études, et permettra à un nombre accru d’étudiants de faire un séjour d’études ou de travail à l’étranger, une expérience recherchée par les employeurs canadiens.

Pour maintenir la dynamique en recherche et en innovation, le présent budget investira 114 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2019-2020, et 26,5 millions par année par la suite au Programme de bourse d’études supérieures du Canada des organismes subventionnaires fédéraux. Ces investissements donnent suite rapport sur l’examen du soutien fédéral aux sciences qui recommandait un soutien accru pour la prochaine génération de chercheurs et d’innovateurs canadiens qui doivent relever certains des plus grands défis du monde.

Le budget d’aujourd’hui présente aussi plusieurs mesures visant à aider les Canadiens à perfectionner leurs compétences pour intégrer le marché du travail et y prospérer, y compris :

  • l’allocation canadienne pour la formation pour aider les personnes à planifier et à obtenir la formation dont elles ont besoin;
  • un congé parental payé pour les étudiants et chercheurs postdoctoraux, qui permettra d’accroître l’équité et l’inclusion dans le milieu de la recherche universitaire;
  • la modernisation du Programme canadien de prêts aux étudiants afin de mieux répondre aux besoins des étudiants vulnérables.

Les universités de l’ensemble du pays apprécient les mesures annoncées dans le budget qui visent à améliorer la qualité de vie des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse au Canada, y compris :

  • la bonification du financement pour le Programme d’aide aux étudiants de niveau postsecondaire, afin de faire progresser l’autodétermination en éducation;
  • des possibilités d’éducation accrues dans les régions de l’Arctique et du Nord du Canada;
  • la somme de 9 millions de dollars supplémentaires sur trois ans à Indspire pour les bourses d’études et de soutien.

Les mesures contenues dans le budget de 2019 qui profitent aux universités font suite aux investissements historiques en recherche universitaire du budget de 2018 et au soutien consacré à l’infrastructure postsecondaire dans le budget de 2016, qui améliorent la formation des étudiants et leur environnement d’apprentissage grâce au financement de plus de 300 projets.

Citations

« Le gouvernement prend les mesures qu’il faut pour aider les Canadiens à acquérir les compétences et la capacité dont ils ont besoin pour réaliser leur potentiel dans une économie mondiale en évolution. Jumeler un nombre accru d’étudiants aux employeurs du secteur privé et de la société civile sera bénéfique pour tous, et pour des années à venir. »
– Mike Mahon, recteur de l’Université de Lethbridge et président du conseil d’administration d’Universités Canada

« Notre capacité à nous adapter aux progrès technologiques, à diversifier nos relations commerciales, à investir dans le talent et à inculquer un désir d’apprendre tout au long de la vie sera essentielle pour la réussite du Canada. En soutenant l’infrastructure, la recherche et l’acquisition de compétences, le gouvernement actuel a reconnu dans chacun de ses budgets que les universités jouent un rôle vital pour l’avenir. »
– Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval et vice-présidente du conseil d’administration d’Universités Canada

-30-

Catégorie :  Coop et stages, Éducation des Autochtones, Études à l’étranger

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Brenna Baggs
Gestionnaire des communications
Universités Canada
bbaggs@univcan.ca
Tél. : 613-563-1236, poste 255

← Précédent
Investir dans les compétences et le talent pour bâtir un Canada meilleur
Prochain →
Accroître les possibilités d’études à l’étranger bénéficierait aux étudiants canadiens de niveau postsecondaire

Nouvelles connexes

Universités Canada