Statistiques

Consultez les chiffres les plus à jour sur les universités canadiennes.

Aperçu

  • 1,7 M
    d’étudiants inscrits à l'université en 2016

    En 2016, 1 016 000 étudiants à temps plein et 290 000 étudiants à temps partiel étaient inscrits dans une université canadienne.

    Source : Estimations d'Universités Canada, 2016.
  • 1,6 M
    en nouveaux emplois

    De mars 2008 à mars 2017, 1 574 200 nouveaux emplois nets ont été créés pour les diplômés des universités, soit près de trois fois plus que pour les diplômés de tous les autres types d’établissements d’enseignement postsecondaire combinés.

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2008-2017.
  • 35 G$
    de dépenses directes

    Avec des dépenses directes de 35 milliards de dollars, les universités canadiennes contribuent à la prospérité du Canada. Elles emploient près de 250 000 personnes.

    Source : Statistique Canada, Information financière des universités et collèges et Enquête sur la population active, 2014.

Tableaux de données

Apprentissage par l’expérience

Offrir aux étudiants une formation qui les aidera à bien démarrer leur carrière

  • 80 %
    des employeurs

    Quatre employeurs interrogés sur cinq affirment que les étudiants de programmes coops sont un atout pour leur entreprise, car ils représentent une source de nouveaux talents et d’employés potentiels.

    Source : Sondage auprès des employeurs de Léger Marketing pour Universités Canada, 2014.
  • 55 %
    des étudiants bénéficient de l’apprentissage sur le terrain

    Plus de la moitié des étudiants au premier cycle bénéficient de l’apprentissage par l’expérience – stages, programmes coops, et apprentissage par le service – dans le cadre de leur formation universitaire.

    Source : Consortium canadien de recherche sur les étudiants universitaires, Graduating Students Survey, 2015.
  • 25 %
    de croissance dans les programmes coopératifs

    Les effectifs des programmes coopératifs universitaires ont bondi de 25 pour cent dans les dernières années, passant de 53 000 étudiants en 2006 à 65 000 en 2013.

    Source : Base de données de l’Association canadienne de l’enseignement coopératif, 2006-2013.
  • 65 k$
    en salaire pour les diplômés des arts

    Les diplômés en sciences humaines et en arts profitent aussi d’un avantage salarial. Par exemple, un diplômé en histoire qui travaille à temps plein gagne en moyenne plus de 65 000 $ annuellement.

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2011.
  • 32
    incubateurs d'entreprises

    Trente-deux universités sont membres de la Canadian Association of Business Incubators, une association nationale qui soutient la croissance des entreprises nouvelles ou en démarrage.

    Source : Canadian Association of Business Incubators, 2015.
  • 55 %
    des dirigeants sont des diplômés en sciences humaines

    Tous secteurs confondus, plus de la moitié des dirigeants de 30 pays possédant un baccalauréat sont diplômés en sciences humaines.

    Source : British Council, Educational Pathways of Leaders: an international comparison, 2015.

Éducation des Autochtones

Réduire l'écart en matière d'éducation des Autochtones

  • 9,8 %
    des Autochtones possèdent un diplôme universitaire

    Seuls 9,8 pour cent des Autochtones de 25 à 64 ans sont titulaires d’un diplôme universitaire.

    Source : Statistique Canada, Enquête nationale sur les ménages, 2011.
  • 86 %
    des universités offrent des services ciblés

    Ceux-ci comprennent des services d’orientation scolaire et du mentorat par les pairs pour répondre aux besoins particuliers des étudiants autochtones.

    Source : Sondage d'Universités Canada auprès de ses membres sur l'éducation des Autochtones, 2015.
  • + de 30
    langues autochtones enseignées dans les universités

    Entre 2013 et 2015, le pourcentage d’universités offrant des cours de langues autochtones est passé de 44 à 54 %.

    Source : Sondage d'Universités Canada auprès de ses membres sur l'éducation des Autochtones, 2015.
  • 71 %
    des universités s'associent aux collectivités autochtones

    Soixante et onze pour cent des universités s'associent à leur collectivité autochtone locale en offrant des programmes d'action communautaire, un soutien pédagogique et des possibilités de mentorat.

    Source : Étude de 2013 sur la représentation des Autochtones dans les universités menée par Universités Canada.
  • 69 %
    des universités offrent des programmes de transition

    Ceux-ci comprennent des programmes d’action communautaire efficaces dans les collectivités, un soutien pédagogique et des possibilités de mentorat dès l’école primaire.

    Source : Sondage d'Universités Canada auprès de ses membres sur l'éducation des Autochtones, 2015.
  • 33 %
    d'augmentation de programmes ciblés

    Les universités offrent 233 programmes au 1er cycle et 62 programmes aux cycles supérieurs liés aux questions autochtones ou destinés aux étudiants autochtones - soit une augmentation de 33 % par rapport à 2013.

    Source : Sondage d'Universités Canada auprès de ses membres sur l'éducation des Autochtones, 2015.

Études à l’étranger

Favoriser les compétences interculturelles et la capacité d'adaptation

  • 3,1 %
    font des études à l’étranger

    Seuls 3,1 pour cent des étudiants chaque année, ou 11 pour cent au cours du premier cycle, vivent une expérience de mobilité internationale qui peut comprendre des échanges, des stages, des programmes de travail-études, ou du bénévolat.

    Source : Enquête sur l’internationalisation d’Universités Canada, 2014; National Survey Student Engagement, NSSE Annual Results, 2015 et 2016.
  • 80 %
    y voient des avantages professionnels

    Plus de 80 pour cent des employeurs canadiens qui embauchent des diplômés possédant une compréhension interculturelle et une connaissance d’un marché étranger estiment qu’ils sont des atouts concurrentiels pour leur entreprise.

    Source : Sondage auprès des employeurs de Léger Marketing pour Universités Canada, 2014.
  • 91 %
    des universités voient le manque de fonds comme une barrière

    Même si 78 pour cent des établissements accordent une aide financière pour des initiatives à l'étranger, 91 pour cent des universités déclarent que le manque de fonds compte parmi les trois principales raisons du faible taux de mobilité.

    Source : Enquête d’Universités Canada sur l’internationalisation, 2014.
  • 10 %
    des étudiants vont dans une autre province

    Les estimations actuelles semblent indiquer que seul 1 jeune Canadien sur 10 va étudier dans une autre province dans le cadre de sa formation universitaire.

    Source : Statistique Canada, Système d'information sur les étudiants postsecondaires, 2012.
  • 97 %
    offrent des possibilités d’expérience à l’étranger

    La majorité des universités canadiennes offrent à leurs étudiants la possibilité de vivre des expériences à l’étranger, que ce soit sous forme de séjours d’études, de bénévolat, ou de recherche.

    Source : Enquête d’Universités Canada sur l’internationalisation, 2014.
  • 2/3
    des employeurs estiment que le Canada court un risque

    Deux gestionnaires d'embauche sur trois estiment que le Canada risque d'être devancé par les puissances économiques dont, la Chine, l'Inde et le Brésil, à moins que les jeunes Canadiens n'adoptent une perspective internationale.

    Source : Sondage auprès des employeurs de Léger Marketing pour Universités Canada, 2014.

Recherche et innovation

Faire du Canada un chef de file mondial pour l'excellence en recherche

  • 13 G$
    en R-D

    Les universités ont effectué pour 13 milliards de dollars de R-D en 2014, soit 40 pour cent de toute la R-D au Canada.

    Source : Statistique Canada, Dépenses brutes engagées au titre de la R-D au Canada, 2016.
  • 1 G$
    de recherche pour les entreprises

    Les universités canadiennes effectuent un milliard de dollars de recherche pour les entreprises, aidant celles-ci à renforcer leur avantage concurrentiel.

    Source : Statistique Canada, Dépenses brutes engagées au titre de la R-D au Canada, 2016.
  • 1,2 G$
    de recherche pour le secteur à but non lucratif

    Les universités effectuent chaque année pour 1,2 milliard de dollars de recherche pour le secteur à but non lucratif. Ce montant a presque triplé depuis 2000.

    Source : Statistique Canada, Dépenses brutes engagées au titre de la R-D au Canada, 2016.
  • 1 500
    entreprises dans les parcs universitaires de recherche

    Les parcs universitaires de recherche accueillent près de 1 500 entreprises et laboratoires gouvernementaux. Ceux-ci emploient quelque 65 000 personnes et génèrent un PNB de 4,3 milliards de dollars.

    Source : Association des parcs universitaires de recherche, National Economic Impact Study, 2013.
  • 40 %
    des professeurs ont été formés à l'étranger

    Quarante pour cent des professeurs des universités canadiennes possèdent au moins un grade obtenu à l'étranger.

    Source : Statistique Canada, Système d'information sur le personnel enseignant des universités et collèges, 2010-2011.
  • 30 %
    de moins en financement

    La diminution du financement aux organismes subventionnaires fédéraux de la recherche a entraîné une baisse de plus de 30 % des ressources réelles par chercheur entre 2007 et 2015.

    Source : Rapport sur l’examen du soutien fédéral aux sciences, 2017.
Universités Canada