Des chercheurs canadiens et ouest-africains reçoivent du soutien pour résoudre de grands problèmes nationaux et internationaux

15 décembre 2020
Nouvelles
Two women with masks and gloves working in a lab

OTTAWA – Deux cents boursiers et chercheurs de niveau supérieur du Canada et de l’Afrique de l’Ouest recevront du financement du nouveau volet Chercheurs de niveau supérieur (CNS) – Afrique de l’Ouest du programme BRE, afin de collaborer pour trouver des solutions à des problèmes mondiaux de plus en plus complexes.

Le financement permet des échanges entre chercheurs universitaires au doctorat, au postdoctorat ainsi qu’en début de carrière du Canada, et leurs pairs de pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’ouest.

Chaque projet du programme BRE-CNS Afrique de l’Ouest accorde une grande place à l’égalité entre les sexes – l’objectif de développement durable 5 des Nations Unies – ou l’intègre clairement, et contribue à accroître les partenariats entre le Canada et des pays francophones. Tous les chercheurs participent aussi à des activités de développement du leadership et d’engagement communautaire et font partie du grand réseau de boursiers de la reine Elizabeth II.

Les descriptions des onze projets des universités canadiennes qui recevront du financement sont affichées sur le site Web du programme BRE

Le programme BRE a été créé en 2014 pour accroître la mobilité du talent entre le Canada et d’autres nations. Il vise à former la prochaine génération de leaders novateurs et de bâtisseurs de collectivités en offrant des expériences universitaires, professionnelles et interculturelles enrichissantes, et en favorisant l’engagement communautaire durable à l’échelle locale et mondiale.

Le programme BRE est une initiative dirigée en collaboration par la Fondation Rideau Hall et Universités Canada. Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) a d’abord injecté 10 millions de dollars en 2016 dans la création d’un volet visant à appuyer les chercheurs de niveau supérieur (CNS), de pair avec les 2,5 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences humaines. Au début de cette année, à l’occasion de son 50e anniversaire, le CRDI a accordé un soutien financier supplémentaire de 3,5 millions de dollars au programme BRE-CNS pour appuyer des chercheurs doctoraux, postdoctoraux et en début de carrière du Canada et de pays admissibles de l’Afrique de l’Ouest.

Depuis sa création, le programme BRE a offert plus de 2 200 bourses de recherche, obtenu la participation de 44 universités de partout au Canada, et donné lieu à des activités dans plus de 70 pays pour créer une communauté de jeunes chefs de file par l’entremise d’échanges internationaux entre le Canada et divers pays.

CITATIONS :

 « En tant qu’organisation canadienne ayant 50 ans d’existence et des liens de longue date avec l’Afrique de l’Ouest, le CRDI estime que ce nouvel investissement dans le programme BRE-CNS offrira aux jeunes chercheurs de cette région du monde des possibilités accrues, et permettra aux chercheurs canadiens d’acquérir de l’expérience dans un environnement mondial. Ce partenariat entre le CRDI, la Fondation Rideau Hall et Universités Canada est de bon augure pour maintenir les relations universitaires étroites qui existent entre le Canada et l’Afrique de l’Ouest. »
Jean Lebel, président du Centre de recherches pour le développement international

« Le programme BRE a continué de progresser grâce à ces généreuses subventions dans le plus grand intérêt des chercheurs et des boursiers du monde entier, et ce malgré les perturbations causées par la pandémie de COVID-19. Par l’entremise du programme BRE, nous appuyons la prochaine génération de chefs de file mondiaux avec une perspective canadienne en accordant de l’importance à des piliers comme les activités de développement du leadership et d’engagement communautaire. »
Teresa Marques, présidente-directrice générale de la Fondation Rideau Hall

« L’année 2020 nous a montré que les relations internationales sont plus importantes que jamais. Les boursiers BRE sont la prochaine génération de leaders novateurs et de bâtisseurs de collectivités du Canada et d’ailleurs. Par l’entremise de leurs travaux de recherche appliquée, de leur leadership créatif et de leurs réseaux professionnels, ces chercheurs contribueront à l’essor des économies et à la prospérité des sociétés, et ils enrichiront considérablement la base de connaissances dans leurs disciplines respectives. »
Paul Davidson, président-directeur général d’Universités Canada

 

À propos du CRDI

Dans le cadre des activités du Canada dans les secteurs des affaires étrangères et du développement, le CRDI investit dans le savoir, l’innovation et les solutions afin d’améliorer les conditions de vie dans les pays en développement. La recherche que nous soutenons produit des données probantes pour rompre le cycle de la pauvreté, réduire les inégalités et les vulnérabilités, et aider les gens à vivre plus sainement et à adopter des modes de vie plus durables. Complément d’information au www.crdi.ca.

Renseignements : Morgan Waters, mwaters@idrc.ca

À propos de la Fondation Rideau Hall :

La Fondation Rideau Hall est un organisme caritatif indépendant et apolitique qui a pour but de réunir des idées, des gens et des ressources de partout au pays, afin de refléter l’esprit qui nous anime et de réaliser nos aspirations communes. Complément d’information au www.rhf-frh.ca/fr.

Renseignements : Mélanie Béchard, melanie.bechard@rhf-frh.ca

Catégorie :  Études à l’étranger, International, Nouvelles d'Universités Canada, Recherche et innovation

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Nadine Robitaille
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca
Tél. : 613-563-1236, poste 306

← Précédent
Des retombées environnementales grâce à des investissements dans l’infrastructure universitaire
Prochain →
Le prix Nobel décerné à Michael Houghton témoigne de la vigueur des biotechnologies au Canada

Nouvelles connexes

Universités Canada