Le programme Expérience compétences mondiales franchit un cap : plus de 1 000 étudiants ont profité d’expériences internationales

14 juillet 2022
Nouvelles
Three smiling students camping in the forest

Au cours des derniers mois, plus de 1 000 étudiants canadiens de niveau postsecondaire ont participé à des expériences internationales qui ont changé leur vie et propulsé leur carrière grâce au programme Expérience compétences mondiales (ECM).

Voici un aperçu de certaines de ces expériences :

Des étudiants de la Western University se penchent sur la santé et le vieillissement en Scandinavie

À la mi-juin, 29 étudiants sont rentrés d’un séjour de dix jours en Suède, au Danemark et en Norvège dans le cadre du projet ECM de la Western University sur le thème Veillir dans le monde : développer des compétences mondiales en étudiant la santé et le vieillissement en Scandinavie. Le groupe a exploré les systèmes et initiatives de soins de santé dans ces pays qui privilégient la prévention et la gestion des maladies, le bien-être et le maintien de la qualité de vie en vieillissant. Dans leurs rapports, les étudiants ont souligné les manières dont cette expérience a contribué à améliorer leurs capacités de réflexion critique, de réseautage et de leadership.

Un groupe de l’UQAC se rend en Belgique pour étudier différentes modalités d’enseignement

À la fin d’avril 2022, huit étudiants de l’Université du Québec à Chicoutimi se sont rendus en Belgique pour participer au projet IBEC (Immersion, Belgique, Éducation Comparée) de l’établissement dans le cadre du programme ECM. Ce groupe s’est familiarisé avec les techniques pédagogiques employées aux niveaux préscolaire et primaire à la Haute École Libre Mosane (HELMo). Les étudiants ont déclaré avoir acquis des compétences essentielles à leur formation en enseignement et tissé des liens avec leurs homologues belges.

Des étudiants du Humber College tirent des leçons de la terre

Le Mazinaw-Gamiig (parc provincial Bon Echo) a servi de salle de classe à un groupe d’étudiants du Humber College pour un camp de quatre jours axé sur les terres, ayant pour thème « Toutes nos relations : terres et culture ». Les étudiants, issus de divers horizons, ont pris part à des activités d’apprentissage pratiques comme l’installation de campements, des discussions sur place avec des gardiens du savoir et Aînés autochtones, et la préparation de repas en commun. Les participants en ont profité pour tisser des liens, approfondir leur compréhension interculturelle et environnementale grâce à une réflexion sur l’identité et la vision du monde des Anishinaabeg, et réduire les obstacles associés aux études à l’étranger.

Même si les restrictions liées à la pandémie ont entraîné l’annulation d’un voyage prévu en Nouvelle-Zélande, les participants ont pu découvrir de nouveaux points de vue et constituer des réseaux avec des étudiants du monde entier dans le cadre d’un cours sur le développement durable et le biculturalisme donné par la Polytechnique Otago de Nouvelle-Zélande. Ensemble, les étudiants analysent le rôle des personnes et de la culture dans la préservation de l’environnement naturel tout en découvrant les Kāi Tahu, tribus autochtones du Sud de la Nouvelle-Zélande, et en réfléchissent à leurs propres identités aux facettes multiples.

Des étudiants de l’Université York collaborent avec des pairs de l’étranger pour atteindre des objectifs de développement durable

Le défi étudiant Le monde à nos portes : objectifs de développement durable en action de l’Université York, mis sur pied au début du trimestre d’hiver 2022, est en bonne voie. Vingt-neuf étudiants canadiens, de concert avec leurs pairs du Brésil, des Philippines, de l’Italie et du Mexique, ont conçu, présenté et réalisé des projets communautaires liés à des objectifs de développement durable. Aujourd’hui, les jeunes « s’internationalisent » en étudiant, en menant des travaux de recherche ou en travaillant dans les collectivités qu’ils ont touchées. Nous sommes ravis de suivre leurs aventures et avons hâte d’en savoir plus sur leur expérience.

Le programme d’entrepreneuriat autochtone du Sault College s’associe à l’Université polytechnique du Yucatán, au Mexique

Une première cohorte de onze étudiants du Sault College participant au programme de mobilité vers l’étranger appuyant les entrepreneurs autochtones est récemment revenue du Mexique. Pendant trois mois, les étudiants ont participé à des réunions hebdomadaires en ligne avec leurs homologues de l’Université polytechnique du Yucatán, puis ont passé deux semaines en mode intensif au Mexique avec des étudiants et des entrepreneurs autochtones. L’une des participantes canadiennes, Elizabeth, mère de deux enfants, est devenue un modèle pour ses pairs. Voici ses propos quant à son expérience :

Ce séjour m’a donné l’occasion de développer une sensibilité et des compétences culturelles. Il a prouvé que je suis prête à vivre de nouvelles expériences et que je possède des capacités d’adaptation. Grâce à cet apprentissage, j’acquiers de précieuses compétences axées sur le multiculturalisme, fort utiles dans le domaine des services à la personne.

Catégorie :  Études à l’étranger, International

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personne-ressource :

Lisa Wallace
Gestionnaire des communications
Universités Canada
communications@univcan.ca

← Précédent
Des trésors cachés (et pas si cachés) : incursion dans les musées d’universités canadiennes
Prochain →
Les universités se mobilisent pour la relance à la suite de la pandémie

Nouvelles connexes

Universités Canada