Les universités canadiennes accueillent Mona Nemer au nouveau poste de conseillère scientifique en chef

26 septembre 2017
Nouvelles

OTTAWA – Les universités canadiennes accueillent favorablement la nomination de Mona Nemer, chercheuse en médecine et ancienne vice-rectrice à la recherche à l’Université d’Ottawa, comme nouvelle conseillère scientifique en chef du Canada. Le premier ministre Justin Trudeau en a fait l’annonce aujourd’hui dans le foyer de la Chambre des communes. La nomination d’une conseillère scientifique en chef vient appuyer les efforts continus visant à favoriser une culture scientifique active, transparente, inclusive et rigoureuse au Canada.

Relevant du premier ministre et de la ministre des Sciences Kirsty Duncan, Mme Nemer conseillera le gouvernement du Canada sur des questions importantes en matière de science et de recherche. Son mandat consistera à voir à ce que la population canadienne soit informée des travaux scientifiques menés au gouvernement et à ce que les chercheurs aient toute la liberté de parler de leurs travaux. Elle devra aussi faire en sorte que la prise de décisions au gouvernement tienne compte des analyses scientifiques.

Les conseillers scientifiques jouent un rôle important dans d’autres pays, et Universités Canada est d’avis qu’il importe de consolider la place des sciences dans les politiques publiques.

« La nomination de Mme Nemer arrive à un moment crucial au Canada, alors que les autres nations se tournent de plus en plus vers le Canda pour son leadership en matière de recherche et d’innovation, a déclaré Paul Davidson, président-directeur général d’Universités Canada. Les dirigeants universitaires et les chercheurs de toutes les disciplines se réjouissent à l’idée de collaborer avec Mme Nemer au progrès de l’écosystème de recherche au pays et à l’élaboration d’une saine politique publique. »

La création de ce poste témoigne de l’engagement du gouvernement à l’égard de la science et de la recherche au Canada, et était l’une des grandes priorités figurant dans la lettre de mandat de la ministre des Sciences.

Le récent rapport du Comité consultatif sur l’examen du soutien fédéral à la science fondamentale exhorte le gouvernement fédéral de réinvestir dans l’écosystème de recherche.

Les universités souhaitent voir annoncées dans le budget de 2018 d’autres mesures visant à soutenir la recherche pour l’avenir du Canada et dans l’intérêt de la population canadienne en général.

Avant d’être nommée conseillère scientifique en chef, Mme Nemer a occupé le poste de vice-rectrice à la recherche à l’Université d’Ottawa pendant plus de dix ans. Elle a complété son doctorat en chimie à l’Université McGill et ses recherches portaient sur le cœur, particulièrement sur les mécanismes liés à l’insuffisance cardiaque et les maladies cardiaques congénitales.

Mme Nemer est membre de l’Ordre du Canada, de l’Académie des sciences de la Société royale du Canada et de l’American Academy of Arts and Sciences. Elle est aussi chevalière de l’Ordre national du Québec et de l’ordre national du Mérite de la République française.

-30-

Catégorie :  Recherche et innovation

À propos d’Universités Canada
Porte-parole des universités canadiennes au Canada et à l’étranger, Universités Canada fait la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au profit de tous les Canadiens.

Personnes-ressources :
Helen Murphy
Directrice, Communications
Universités Canada
hmurphy@univcan.ca
Tél. : 613 563-3961, poste 238
Cell. : 613 608-8749

Brenna Baggs
Gestionnaire des communications
Universités Canada
bbaggs@univcan.ca
Tél. :  613 563-3961, poste 255

 
Prochain →
Ottawa doit augmenter le financement de la recherche, ou nous risquons de perdre la course à l’innovation

Nouvelles connexes

Universités Canada