Études au premier cycle aujourd’hui

1 avril 2013
Vidéo

Transcription

[♪ Musique instrumentale ♪]

Texte sur l’écran : [Logo d’ Universités Canada]

Texte sur l’écran : [Les études au premier cycle aujourd’hui]

Texte sur l’écran : [L’innovation en enseignement et en recherche]

Luce Samoisette, rectrice, Université de Sherbrooke :
La formation au premier cycle a grandement évolué et même changé au cours des dernières années. Ne serait-ce qu’à Sherbrooke, nous avons mis sur pied déjàdans les années 60 un régime coopératif qui permet aux étudiants d’alterner étude [et] travail en fonction de leur discipline tout au long de leur formation – et c’est un travail rémunéré.

Par la suite, des modifications aux méthodes pédagogiques [ont été apportées], ne serait-ce qu’à la Faculté de médecine, où on a adopté la méthode par problèmes. Il s’agit de petits groupes de huit étudiants avec un professeur qui suivent des cours. La même chose est arrivée aussi pour notre Faculté de génie, où on a l’apprentissage par situation.

Pendant que parle Luce Samoisette :

[Une étudiante écrit sur le couvercle d’une boîte de Petri.]

[Un professeur écoute un groupe d’étudiants discuter à une table.]

[Un étudiant portant des lunettes protectrices examine des bouteilles dans un laboratoire.]

[Un chercheur fait des expériences dans un laboratoire.]

[Un étudiant examine une lame et une étudiante regarde une machine dans un laboratoire.]

[Trois étudiants sourient.]

[Un étudiant ajuste un appareil dans un laboratoire.]

[Un groupe d’étudiants appuient sur le bouton de mise en marche d’un appareil et observent les résultats sur des écrans d’ordinateur.]

[Une étudiante fait un exposé devant un groupe d’étudiants sur la plage pendant la marée basse.]

Raymond Théberge, recteur, Université de Moncton :
Les universités ont une très bonne connaissance du milieu des affaires, et pour répondre justementaux besoins du milieu des affaires, on a développé une éducation expérientielle. C’est-à-dire [qu’]on a des intervenants, des stages [et] du travail coop, qui fait en sorte que les étudiants et les étudiantes ont une expérience pratique en milieu de travail.

Pendant que parle Raymond Théberge :

[Deux étudiants travaillent à l’ordinateur.]

[Un étudiant explique un concept à sa collègue en pointant l’écran d’un ordinateur.]

[Un professeur parle à deux étudiantes dans une salle de classe.]

[Une professeure répond à la question d’une étudiante dans une salle de classe.]

Jean Vaillancourt, recteur, Université du Québec en Outaouais :
Aujourd’hui en 2013, tous les établissements universitaires au Canada ont des formations coopératives. C’est le cas de l’Université du Québec en Outaouais. On a un volume très important de stages dans des disciplines très variées. Je dirais que les disciplines et les volumes sont les plus importants [et qu’ils le] sont vraisemblablement en sciences infirmières et en travail social. Encore une fois, [c’est] pour permettre aux jeunes de se former au travail en même temps que dans les formations théoriques, nécessaires pour bien maîtriser sa discipline.

Pendant que parle Jean Vaillancourt :

[Un groupe d’étudiants observent la lame porte-objets que tient leur professeur dans un laboratoire.]

[Une étudiante cherche des spécimens dans un gros filet de pêche en bordure d’une rivière.]

[Une étudiante portant des lunettes protectrices travaille dans un laboratoire.]

[Un professeur enseigne à un groupe d’étudiants assis par terre dans un parc du campus.]

[Des étudiants examinent des plants en caissettes dans une serre.]

[Un groupe d’étudiants discutent dans une salle de classe.]

[Deux étudiants regardent simultanément dans un gros microscope dans un laboratoire.]

[Trois étudiants font leurs devoirs assis à une table à pique-nique.]

Luce Samoisette : C’est une évolution normale et on devra continuer d’évoluer de cette façon pour les prochaines années parce que l’étudiant a besoin d’apprendre tout au long de sa vie. Il faut donc qu’on lui apprenne à apprendre.

Pendant que parle Luce Samoisette :

[Trois étudiants travaillent dans un laboratoire.]

[Une étudiante met du liquide dans des tubes à essai à l’aide d’une seringue dans un laboratoire.]

[Cinq étudiants sourient.]

[♪ Musique instrumentale ♪]

Texte sur l’écran : [Logo d’Universités Canada et site Web www.univcan.ca]

L’innovation en enseignement et en recherche dans les universités canadiennes.

Catégorie :  Coop et stages

← Précédent
Partenariats entre universités et le secteur privé : Avantages aux étudiants
Prochain →
Des idées au travail pour les Canadiens

Vidéos connexes

Universités Canada